AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
~ Neko Academy ♫
~ Bienvenue sur Neko Academy !
Incarne le personnage de ton choix et intègre l'un des trois clubs proposés !
Ne perds pas une seconde, inscris-toi :)



 

Partagez | 
 

 Chambre 08

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Chambre 08   Sam 24 Nov - 9:05

Après que son inscription ait enfin été accepté par la directrice de l'école, Kei décida que la première chose à faire été de trouver une chambre dans le dortoir du campus. L'une des raisons qu'il avait choisi l'académie était le fait que l'école accordait des chambres aux élèves qui voulait vivre sur le campus. Et tel qu'affiché sur la brochure, il termina par trouver le dortoir des élèves pas très loin d'où il avait commencé. Tenant son bagage par dessus-son épaules avec une main et un sac bandoulière sur le dos, et se fraya un chemin vers l'entrée et chercha si quelqu'un pourrait l'aider. Il termina par trouver quelques étudiants qui traînait dans le coin et s'apprêta à leur demander comment se procurer une chambre, mais il n'était pas certain comment faire pour demander. Il n'était pas certain comment est-ce qu'une personne "normale" ferait dans cette situation et comment ferait-il pour demander la question. Il pensait que tous ce qu'il avait à faire c'était de se contenter d'être le plus fainéant possible, mais pour réussir une tâche de même, cela rendrait les choses beaucoup plus difficile. Il termina par s’asseoir sur un côté des escaliers et à fixer la brochure, ne sachant pas comment agir dans cette situation. Il termina par relire la brochure et remarqua une note à propos du dortoir, que dès l'enregistrements et l'acceptation de l'étudiant, une fiche serait donné à l'étudiant indiquant la chambre où l'étudiants pourraient s'installer si il le désir. Il ouvra son sac et commençait à chercher la fiche que la directrice lui avait donné et inspecta le contenu. La chambre qui lui été assigné était la chambre numéro huit. Il se leva enfin et regarda autour pour trouver vers quelle direction devait-il se diriger pour trouver cette chambre. Après peu de temps il chercha sur les murs s'il y avait un plan d'étage qui pourrait s'y trouver. Heureusement pour lui, il termina par en trouver une et se dirigea vers sa chambre désigné. Sur son chemin, plusieurs pensées lui passa par la tête. Serait-il seul dans sa nouvelle chambre? Serait-il capable de s'habituer d'avoir une chambre beaucoup plus petite que celle dont il a l'habitude de voir depuis qu'il est tout jeune? Qu'est-ce qui est procurer par l'école dans les chambres; un lit, une commode, des étagères pour des livres, des tiroirs pour mettre des vêtements, une télé? Peu l'importait, il était venu ici pour avoir une vie normale, ce que l'école lui donnera, il apprendra à vivre avec. De toute manière, il n'avait pas apporté beaucoup de chose, alors une petite chambre ne serait pas aussi inconfortable.

Rendu devant la porte de sa chambre, à la fin du couloir, il ouvra la chambre pour voir quelle surprise lui attendais. La porte s'ouvrit du côté est de la chambre et en regardant autour, la première chose qu'il remarqua était le fait que la chambre ne faisait qu'un tiers de la chambre qu'il est habitué de voir et trouva cela sûrement commun pour une chambre simple, mais se qu'il ne comprenait pas, c'était les meubles qui y adornaient. La chambre avait une fenêtre qui été orientez vers le dortoirs des filles sur le mur ouest. À gauche de la porte se tenait une autre porte qui donnait accès au toilette qui prenait un coin de la chambre. Il y avait un lit superposé, collé sur le coin du mur nord et du mur avec la fenêtre, qui ne faisait que le tiers du mur. Un bureau qui fait face à la fenêtre et un autre qui était à coté du lit aussi du côté nord de la chambre. Sur la gauche du premier bureau, il y avait une petite librairie et dernièrement, sur le mur sud, deux commodes pour les vêtements.

Kei trouva cela bizarre qu'il y avait un deuxième lit, un deuxième bureau et autant de tiroirs juste pour une personne, mais il se dit que peut-être que l'école avait mis autant de tiroir au cas où un étudiants avec beaucoup plus de chose avec lui que prévu et que le deuxième lit était au dessus de l'autre pour être utilisé comme sorte de grenier pour la chambre où placer des choses inutiles. La première chose qu'il fit alors était d'ouvrir son bagage et de plier et placer les vêtements dans la moitié des tiroirs. Deuxième chose, remplir la libraire des livres qu'il avait emmener avec lui ce qui comporte de littérature classique comme Shakespeare, des encyclopédies et tout autre livre qu'un bon étudiant trouverai utile. Troisième chose, installer l'ordinateur portable sur le bureau en face de la fenêtre. Sur chaque table, une lampe était déjà placé, mais il aimait l'idée d'avoir le soleil éclaircir son bureau durant l'après-midi quand il rentre des cours pour étudier. Et dernièrement, il inspecta le bas de son lit et se dit que c'était une bonne place où mettre son bagage pour qu'il ne traîne pas en plain milieu de la chambre.

Enfin installé, en plein après-midi, il se coucha sur le lit du bas pour se reposer de son voyage et de son ménage et regarda vers le haut en pensant que vivre ici serait peu-être sympa pour le moment. Il termina par s'endormir et c'est là que la porte s'ouvrit pour accueillir un autre étudiant.

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Hanson

avatar

Féminin Scorpion Rat
Nombre de messages : 41
Age : 20
Autre Compte : Yuki Kuran
Classe/Profession : Terminale L ciné *O*
Amour : Pas vos affaires :)
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Musique
Option: //
Instrument & Sport favori: Guitare & Chant

MessageSujet: Re: Chambre 08   Sam 24 Nov - 15:24

Quand la fin de l’après-midi arriva, Kenji était à bout de nerf. Bon, d'accord, la journée n'avait pas été si horrible, il s'était juste prit la tête avec un ou deux professeurs et avait envoyé balader une dizaine d’élèves, en somme une journée plus ou moins banale de sa nouvelle vie. Mais ce qui l’avait vraiment mis en rogne, c’était ce qu’il venait d’entendre, là, tout de suite.

Ayant eu le droit de quitter ses cours plus tôt pour avoir le temps de s’installer, l’anglais était d’abord aller récupérer ses affaires d’interne qu’il avait déposé plus tôt au bureau d’accueil pour ne pas avoir à les transporter durant toute la journée puis il avait pris la direction de la sortie, dans la ferme intention de se faire une longue balade nocturne avant de rentrer, ou même de ne jamais rentrer et de passer la nuit dehors. Seulement une fois arrivé aux grilles, lorsqu’il avait demandé à la loge qu’on les lui ouvre, on lui avait ri au nez. Chose que le garçon ne supportait guère. Apparemment, il devait bénéficier d’une soi-disant autorisation spéciale pour sortir de l'établissement après dix-huit heures trente.

L'interdiction de sortie de nuit était un coup dur pour lui. En effet, le beau brun était un véritable oiseau de nuit, et lorsqu'il ne sortait pas boire un verre dans un bar, il allait se promener au hasard dans les villes pour dénicher les squats les plus confortables et s'y nicher pour le restant de la nuit. En fait, il n'avait jamais vraiment dormis dans une chambre depuis qu'il avait quitté sa maison. Bien sûr, avec l'argent que les Keyton lui envoyaient tous les mois il aurait très bien pu se payer un hôtel même si ce n'était pas une somme suffisante pour un appartement. Mais il n’aimait pas vraiment rester enfermer, en fait, il n'aimait guère dormir avec quatre mur, un sol et un plafond pour l’entourer. Il avait besoin de liberté, d’espace, de voir les étoiles briller au-dessus de sa tête dans le ciel d'encre, de sentir le souffle du vent glacé lui garantir qu'il était bien en vie et surtout de savoir qu'il pourrait se déplacer n'importe quand, n'importe où, à n'importe qu'elle heure sans avoir le moindre compte à rendre à personne. Mais voilà. Kenji avait décidé d'aller à la Neko Academy, il était inscris interne, il était donc condamné à être enfermé comme un oiseau en cage dans cette maudite école pour le reste de la nuit.

Levant les yeux au ciel, le garçon n'adressa pas un mot de plus au garde et tourna les talons, s'éloignant à grand pas dans une direction...Non identifiée. Il dû s'arrêter au bout de quelques mètres pour sortir de sa poche de jean le papier froissé de son inscription ainsi que son plan des bâtiments, et les consulter rapidement. Il était dans la chambre 8, les dortoirs se trouvaient quelque part sur sa gauche après un genre de chemin en zig zag qui les éloignaient légèrement des bâtiments de cours. Il reprit son chemin dans la bonne direction. Le bâtiment des dortoirs était assez grand mais guère prétentieux. Visiblement, si l'école avait de l'argent, ce n'était pas vraiment dans le confort de ses pensionnaires qu'il passait.

Ken' se mit à le recherche d'un plan des chambres, histoire de trouver la sienne, car si son plan indiquait bien les différents édifices, il ne l’informait pas sur les différentes pièces qui s'y trouvait. Il finit par en dénicher un scotché sur un mur à côté d’un plan incendie et se dirigea à grand pas sur la porte au fond du couloir. Il allait enfin pouvoir se poser. Comme cela faisait maintenant un moment qu’il avait récupéré sa valise et son sac dans lequel tenait toutes ses affaires cela commençait à peser. En effet l’université était plutôt gigantesque, et le moindre déplacement nécessitait parfois de bonnes vingtaines de mètres de marche, ce qui, même pour un bon sportif comme lui représentais un effort conséquent. De plus, sa paresse naturelle prenant le dessus, il avait déjà tenté de trouver des raccourcis dans la journée et certains d’entre eux c’était avérés bien plus long et plus ardu que prévu, ce qui, au final, l’avait plus fatigué qu’autre chose. Sans compter le fait qu'il avait vraiment besoin d'être seul. Il c'était suffisamment forcé à la sociabilité pour le reste de ces jours. Prévoyant de balancer ses affaires dans un coin et d'entamer une longue sieste pour le restant de la journée, Ken' poussa la porte de la chambre 8.

Et la première chose qu’il vit, ce ne fut ni les nombreux rangements qu’offraient la pièce, ni l’absence de décoration notoire de l’endroit hormis le fameux plan incendie sur le dos de la porte, ni le sol en parquet qui risquerait de lui poser de nombreux problèmes si il décidait de rentrer ivre car très glissant, ni même la fenêtre à gauche qui donnait une vue magnifique sur le dortoir des filles. Non. Ce que vit Kenji c’est l’intrus qui roupillait tranquillement sur un des deux lits superposés.
Sans se soucier du sommeil de son cher colocataire, le brun balança ses affaires contre un mur et donna un violent coup de pied dans un des meubles de rangement qui avait eu le malheur de se trouver devant lui.

- Et merde ! Qu’est-ce qu’il fou là celui-là ?

Ce n’était absolument pas prévu dans le contrat et il n’avait pas l’intention de laisser passer ça. Encore pourrait-il supporter sa classe, ses professeurs et le reste de l’académie toute la journée : il s’y était préparé. Mais que quelqu’un partage sa chambre, déjà qu’il ne pouvait sortir la nuit…Non, ça, c’était absolument hors de question !

____________________



- Gné ?

Citation :


Cadoo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Sam 24 Nov - 22:37

La porte de la chambre s'ouvra brusquement, Kei entendit se dernier mais n'y portait pas trop attention, il s'est dit que même les gens normaux devraient avoir appris la politesse et que la personne qui s'est présenté dans la chambre était quelqu'un qui habitait sur l'étage venu pour lui souhaiter la bienvenu. Kei ouvra les yeux et s'est redressé pour pouvoir mieux voir la personne qui était venu lui voir et allait lui saluer d'un signe de main. Mais du coup, juste avant qu'il a pu faire ce qu'il avait planifier, le jeune homme à la porte balança ses affaires sur le mûr et donna un sale coup de pieds sur le deuxième bureau devant lui. Trouvant cela pas du tout très élégant, Kei descendu de son lit et s'approcher de la personne pour lui donner la morale sur le fait qu'il ne devrait pas endommager les meubles scolaires ou même de rentrer brusquement dans la chambre de quelqu'un sans avoir cogner à la porte. Mais Kei termina par s'arrêter, pensant que c'était normal pour un garçons d'être un peu violent. Il commença à analyser les actions de l'intrus en se disant qu'il avait sûrement ouvert la porte sans cogner pour démontrer que dans le dortoirs des garçons, tout le monde devrais être un peu ouvert l'un à l'autre et que c'étais sûrement une manière pour dire à Kei que les gens ici devrait être dans une ambiance amicale. La raison pourquoi la force utilisé pour ouvrir la porte était sûrement pour montrer l'enthousiasme et la motivation de l'étudiant de rencontrer un nouveau élèves sut l'étage. Le lancement des bagages était sûrement une façon indirect pour dire qu'il ne faut pas rester là à ne rien faire, que se serait mieux de sortir et rencontrer du monde que de rester là à s'endormir. Il prit le coup de pieds pour une affirmation qu'attendre n'était pas une option et que la personne voulait qu'ils partent maintenant pour s'éclater quelque part sur le campus. Après avoir penser qu'il avait tout compris, Kei s'approcha de l'étrangé, avec un sourire, il dit:

-"Bonsoir, je suis Kei, heureux de te rencontrer.", prenant la main de l'autre pour le serrer, il continua. "Et oui, je serais d'accord pour qu'on aille dans un bar ou quelque part de même pour ma bienvenu."

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Hanson

avatar

Féminin Scorpion Rat
Nombre de messages : 41
Age : 20
Autre Compte : Yuki Kuran
Classe/Profession : Terminale L ciné *O*
Amour : Pas vos affaires :)
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Musique
Option: //
Instrument & Sport favori: Guitare & Chant

MessageSujet: Re: Chambre 08   Dim 25 Nov - 1:27

Quand il vit son colocataire se lever, Kenji cessa sa crise de colère pour le détailler. Il n'était pas si mal, pas particulièrement musclé mais bien fait quand même et doté de beaux yeux gris. Cela dit, aussi beau soit-il, personne n'avais jamais eu la permission de squatter la chambre du brun : c'était lui qui s’invitait et pas l'inverse, et ce n'était certainement pas aujourd'hui que ça allait commencer.

Alors qu'il se préparait à éjecter le type de la pièce, celui-ci eu une réaction...Pour le moins ahurissante.

-"Bonsoir, je suis Kei, heureux de te rencontrer."

Lui serrant la main sans qu'il n'ai le temps de réagir, il poursuivit.


"Et oui, je serais d'accord pour qu'on aille dans un bar ou quelque part de même pour ma bienvenu."


Kenji retira brutalement sa main.Waw...Mais il se fou de ma gueule ou quoi ?. Mettant une bonne vingtaine de seconde à assimiler les dires de son camarade. L'anglais scruta son visage à la recherche d'une quelconque trace de plaisanterie, mais tout ce qu'il trouva ce fut un sourire tout à fait banal. N'ayant pas particulièrement l'envie ni le courage d'essayer de comprendre ce type, il en conclu que c'était tout simplement un abrutis finit, probablement psychologiquement atteint et passa à autre chose.

Comme il se faisait tard il n'avait pas vraiment le temps de descendre à l'administration pour régler le problème sur patte et il ne pouvait pas vraiment non plus le mettre à la porte puisque celui-ci venait de s'auto classer mentalement déficient et bien qu'il n'ait aucune sympathie pour les débiles mentaux, il n'était tout de même pas cruel au point d'en laisser un à la porte toute la nuit, sans compter le fait que si ça venait à se savoir, il pourrait avoir de graves ennuis. Kenji décida donc que pour le moment, "Kei" n'était pas trop envahissant et qu'il pourrait peut-être bien tenir la nuit entière avec lui. Il entrepris donc de l'ignorer et commença à fouiller dans son sac à la recherche de ses affaires de toilettes. Quand il eu mit la main dessus, il se redressa et commença par se diriger vers la sortie avant de se demander, bêtement, si il pouvait laisser seul son colocataire. Il était seul quand il était arrivé certes, mais qui sais ce qu'il pourrait faire de ses affaires...

"- Euh écoute...Kei. Je t'inviterais volontiers dans un bar sauf qu'on a pas le doit de sortir de cette foutu école pendant la nuit sinon tu peux être sûr que je me serai déjà cassé d'ici. T'es pas vraiment censé être là mais il est tard donc on va devoir faire avec cette nuit. Faut que j'aille prendre une douche mais tu touche pas à mes affaires pigé ? Sinon on va pas être potes du tout toi et moi."

Il accompagna sa déclaration d'un soupir agacé. Forcé de se ridiculiser pour faire comprendre à un débile ce qu'on attendait de lui...Ils allaient l'entendre à l'administration, et pas qu'un peu !

____________________



- Gné ?

Citation :


Cadoo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Dim 25 Nov - 3:20

il était formel de se présenter et de serrer la main et il pensait que pour une situation pareille avec les communs, c'était peut-être un peu trop formel. Ceci dit, il s'est dit qu'il devrait faire d'autre recherche sur les communs pour pouvoir mieux se comporter avec eux. Kei se détourna vers son bureau et la petite librairie pour voir si il n'aurait pas un livre où il pourrait faire des recherches sur le sujet. Il trouva que un livre de même ne serait pas dans une des encyclopédies qu'il détenait. Alors il termina par juste s’asseoir sur la chaise de son bureau et se demander comment ferait-il pour se procurer de l'information. Une idée lui vint alors, la librairie aurait sûrement quelque chose de similaire. Après peu de temps, Kei leva la tête pendant que l'étudiant lui dit :

-"Euh écoute...Kei. Je t'inviterais volontiers dans un bar sauf qu'on a pas le doit de sortir de cette foutu école pendant la nuit sinon tu peux être sûr que je me serai déjà cassé d'ici. T'es pas vraiment censé être là mais il est tard donc on va devoir faire avec cette nuit. Faut que j'aille prendre une douche mais tu touche pas à mes affaires pigé ? Sinon on va pas être potes du tout toi et moi."

Quand il entendit le fait qu'il n'était pas supposé être où il est, il s'est demandé s'il voulait dire que les gens n'étaient pas près à l'accueillir aujourd'hui, mais demain. Il donne alors un rire et réponda avec un sourrire:

-"Ne vous emballez pas, une petite fête aujourd'hui non organisé ne me dérangerai pas du tout, au contraire," il continua en riant un peu, -"Je n'avais pas trop l'envie d'attirer trop d'attention. Alors ça me va qu'il y ait presque personne pour me donner la bienvenue." il termina en donnant un sourire bête.

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Hanson

avatar

Féminin Scorpion Rat
Nombre de messages : 41
Age : 20
Autre Compte : Yuki Kuran
Classe/Profession : Terminale L ciné *O*
Amour : Pas vos affaires :)
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Musique
Option: //
Instrument & Sport favori: Guitare & Chant

MessageSujet: Re: Chambre 08   Dim 25 Nov - 16:41


Kenji ignora par quel schéma compliqué était alors passé Kei pour lui offrir la réponse suivante :

-"Ne vous emballez pas, une petite fête aujourd'hui non organisé ne me dérangerai pas du tout, au contraire. Je n'avais pas trop l'envie d'attirer trop d'attention. Alors ça me va qu'il y ait presque personne pour me donner la bienvenue."

Ajouter à ça un petit sourire bête sur son visage et vous comprendrez pourquoi le brun se demanda si il allait pouvoir dormir dans la nuit ou si il lui faudrait surveiller l'énergumène jusqu'au lendemain.

Comme il était tout de même décidé à aller prendre sa douche, il referma ses sac par mesure de sécurité et quitta la pièce sur un dernier avertissement qui, il l’espérait, serait un peu plus parlant à l'attardé.

"- Ouais c'est ça on va faire la fête. Sauf que si tu met la main sur mes affaires tu sera privé de fête compris ? Allez à plus !"


Et il quitta la pièce.

~~~~

Ce fut après une longue douche brûlante qu'il avait fait durer le plus longtemps possible étant donné que personne ne se trouvait encore aux douches communes que le beau brun refit apparition dans la chambre. Ayant complétement oublié l'existence de son camarade pendant ces quelques minutes de répit, il était revenu avec une simple serviette autour de la taille, dans l'intention de se changer dans la chambre.

Plutôt fatigué de sa journée, il repartit fouiller dans ses affaires histoire de trouver quelque chose d’à peine plus décent à se mettre sur le dos si jamais quelqu'un avait l'idée de venir frapper à sa porte. Balançant ses affaires de ça de là dans la pièce il finit par mettre la main sur un short et une veste de pyjama. Encore assez rudimentaire certes, mais toujours mieux que sa tenue actuelle. Se relevant, il se retourna et fit quelque pas dans l'intention d'aller fermer les volets de la fenêtre.

Cependant avant qu'il n'ai pu l'atteindre il glissa sur quelque chose au sol et chuta.
Ayant de bon réflexes grâce à son entrainement avec Mika, Kenji eu juste le temps de tendre les bras pour éviter à sa tête de cogner mais ce ne fut guère mieux au final puisqu'il reçu le choc sur les coudes à défaut de temps.


"-Aiiieuuh !"


Grimacant, il se releva en position assise.

____________________



- Gné ?

Citation :


Cadoo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Dim 25 Nov - 19:32

-"Ouais c'est ça on va faire la fête. Sauf que si tu met la main sur mes affaires tu sera privé de fête compris ? Allez à plus !"

Entendant ceci, il voit que cette personne qui était supposé lui donner la bienvenu était parti en laissant ses affaires traîner dans sa chambre. Il se demanda si cette personne lui a juste fait assez confiance pour laisser ses choses dans la chambre d'un inconnu. Mais ce qui lui a vraiment intéressé était le fait qu'il avait dit "tu sera privé de fête compris ?". Il l'avait pris comme une aide pour éviter de faire la fête et c'était ce que Kei voulait, ne pas fêter. Kei se demanda alors que faire avec ces bagages qui traînaient dans sa chambre. Il avait pensé peut-être les mettre en dessous du lit ou une place pour qu'ils ne bloquent pas le chemin. Kei se demanda alors pourquoi est ce qu'une personne serait entrain de traîner ses bagages sur lui même.

La première chose qui s'est passé par la tête, c'était parce qu'il voulait s'entraîner et se donner plus de forme, c'est pour cela qu'il préfère toujours porter ses affaires. Mais Kei pensais que ce n'était pas pratique et se dit que peut-être que le jeune homme préférerais avoir une place où il pourrait appelé "chez soi". Et vu qu'il a juste laissé traîner ses choses là, peut-être qu'il était un peu trop épuisé pour défaire sa valise même si Kei l'inviterait de devenir collocataire. Pensant ceci, il prit un des bagages et l'ouvra, pliant les vêtements et les plaça dans le reste des tiroirs. Ce qu'il jugea de trop personnel, il ne les toucha pas et tout ce qui ne saurais où placer, il les laissa dans leurs bagages et mis les bagages en-dessous du lit pour qu'il ne traîne plus sur le planché.

Quand il termina de faire le ménages un peu, il sortit un paquet de carte de son sac et commença à les brasser. Et se demandait que devrait-il faire vu qu'il n'avait rien à faire. Il plaça les cartes d'une certaines manières et commença à les tourner pour voir se que lui dévoile la soirée. Les cartes qu'il utilisait était un paquet de 22 cartes appelés les cartes de tarot. Après les avoirs analysés, il remis les cartes dans son sac et décida de sortir pour se retrouver sur le toit du dortoir. Ce que Kei n'avait pas remarqué par contre était le fait qu'un de ses cartes avait tombé à terre en plein milieu de la chambre. "L’empereur".

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Hanson

avatar

Féminin Scorpion Rat
Nombre de messages : 41
Age : 20
Autre Compte : Yuki Kuran
Classe/Profession : Terminale L ciné *O*
Amour : Pas vos affaires :)
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Musique
Option: //
Instrument & Sport favori: Guitare & Chant

MessageSujet: Re: Chambre 08   Dim 25 Nov - 20:27

Tandis que le brun se massait les avant-bras en attendant que la douleur s'estompe, il commença à remarquer quelques détails anormaux.

Premièrement, ses affaires ne se trouvaient pas exactement où il les avaient laissés. En effet il n'y avait pas vraiment prêté attention au début mais il avait du récupéré son sac sous le lit, et non contre le mur comme il se rappelait l'y avoir laissé.
Se remettant sur pieds, et progressant de manière un peu plus prudente cette fois, il se dirigea de nouveau vers ses affaires. En regardant bien, il nota que certaines d'entre elles, des vêtements pour le plus part, avait disparus.

Kenji se souvint alors de l'existence de son colocataire. Mince alors ! il l'avait complétement oublié celui-là ! Il lui avait pourtant bien dis de ne pas toucher à ses affaires ! Furieux, Il l'appela, le chercha partout dans la chambre y compris dans les toilettes, mais pas moyen de mettre la main sur lui.

Et voilà ! Il savait qu'il ne fallait pas le laisser ! Il aurait du l'enfermer ou autre. Cet espèce d'enfoiré de débile mental avait sans doute chouré quelques une de ses affaires au hasard et c'était tiré de la chambre.
Kenji se laissa tomber sur le lit du bas avec un soupir. Il était trop fatigué pour entreprendre une course poursuite à travers tout le lycée et de toute manière, vu sa grandeur, il n'était pas prêt de le retrouver.
Alors quoi ? Demander à l'administration ? Il risquait de se faire taper sur les doigts si jamais on apprenait qu'il l'avait laissé seul.

Ne sachant trop comment réagir, Ken' finit par retourner fermer les rideaux pour s'habiller. Une fois en pyjama, il allait se réinstaller sur le lit lorsqu'il remarqua quelque chose par terre, autre que ses vêtements qu'il avait dispersé partout.
La chose sur laquelle il avait probablement marché avant de tomber : une carte.

Curieux, il s'en approcha et la ramassa. "L'empereur". Il n'avait pas la moindre idée de ce que c'était, cela appartenait probablement à son camarade attardé.

____________________



- Gné ?

Citation :


Cadoo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Lun 26 Nov - 18:00

Après s'être installé le toit, Kei se demandait s'il avait l'autorisation d'être là-dessus. Il termina par dire que se relever et d'aller demander à quelqu'un prendrai trop de temps. Kei voulait simplement rester confortable et admirer les étoiles. Malheureusement pour lui, l'école se situé dans une ville, la lumière des villes brouillés la vue des étoiles normalement, mais cette ville n'était pas aussi éclairé comparé à où il venait. Il était tout de même capable d'en capter quelques une. Après peu de temps, il sorti un bâillement et ferma les yeux, pensant que malgré n'avoir rencontré que quelques personnes, la vie ici n'était pas aussi difficile qu'il le croyait. Et sur ceux, il s'endormit paisiblement.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le lendemain matin, vers l'heure où le soleil se lève, les lueurs de cette étoiles rayonna sur Kei, le faisant tourner pour se cacher, mais rien à y faire. Il termina par ouvrir les yeux juste pour avoir les lueurs lui sauter dans la face. Chose pas très bien à recevoir en pleine figure le matin, Kei ferma les yeux tout de suite après, lui donnant mal aux yeux. Il termina par se lever et fit direction vers sa chambre pour retrouver le confort de son lit.

Rendu en bas, dans le couloir, il remarqua que que la porte de sa chambre était fermé à clé. Trop fatigué pour se demander pourquoi, il sorti une de ses cartes, "Le fou" et le passa à côté du poignée de porte pour le débarré et rentra dans la chambre. Rendu dans la chambre, malgré le fait que tout les vêtements de Kenji était éparpillé par terre, Kei se dirigea vers son lit et se lança dessus pour y atterrir et continuer à dormir. Chose qu'il n'a pas vu, il y avait une bosse sous la couverture là où Kei devait atterrir, quelqu'un était dans son lit. Mais qui?

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Takishima

avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 58
Age : 28
Autre Compte : Shirayuki Sawada
Classe/Profession : Lycéenne 1ère année
Amour : Coeur (difficile) à prendre.
Date d'inscription : 21/10/2012

Feuille de Personnage
Club : Art - Photographie
Option: Aucune
Instrument & Sport favori: Piano - Vélo

MessageSujet: Re: Chambre 08   Lun 3 Déc - 19:22

Micro à la main, Elena chantait. Un large sourire aux lèvres, elle chantait à s'en arracher les cordes vocales, devant une foule en délire. Boule d'énergie qui donnait tout ce qu'elle avait, comme si sa vie en dépendait... Comme elle se sentait bien.
Dire qu'elle avait osé penser qu'elle pouvait vivre sans tout ça.

Mais ce sentiment de bien-être fut avorté par la sensation d'un poids écrasant sur son propre corps. Dans un sursaut et laissant échapper une exclamation de surprise, la jeune femme se redressa dans le lit.
Ah... c'était un rêve...

Les yeux écarquillés, elle fixa celui qui semblait l'avoir écrasée quelques secondes plus tôt. Un homme, un peu plus âgé qu'elle, bien sur lui, aux cheveux gris - c'était original et joli. Euh... que faisait-il là, au juste ? Un homme dans sa chambre ? Elle n'avait quand même pas ?!
Puis l'américaine prit du temps, toujours silencieuse, pour regarder autour d'elle. Elle ne voyait pas les couleurs qui ornaient habituellement sa chambre...
C'est alors que tout lui revint en mémoire.

La veille au soir, elle avait rejoint Kenji - qui était devenu un bon ami - et ils avaient discuté, rigolé... etc. S'était-elle endormie sans faire attention ? A en juger par ses affaires de la veille qu'elle portait toujours, les lueurs du soleil qui essayaient de percer le tissu des rideaux pour s'imposer dans la chambre et ce qu'elle devinait comme ses cheveux un peu en vrac : oui.
Alors, Elena releva de nouveau les yeux vers celui qui lui était tombé dessus. Ce n'était plus un problème, maintenant : il voulait certainement tomber dans son lit. Il devait être le camarade de chambre un peu idiot dont Kenji lui avait parlé.
Kenji... était-il dans la chambre, d'ailleurs ?

Se reprenant, Elena leva une main vers ses cheveux détachés pour tâcher de les recoiffer et ouvrit le dialogue, un sourire au coin des lèvres :


"Je n'ai jamais détesté qu'un corps masculin soit au dessus du mien... Mais je préfère être prévenue, en fait."

Son accent anglais était bien présent dans sa voix. Bah, tant pis, on comprenait quand même.
Relevant les yeux vers le nouveau venu, l'américaine lui sourit.


"Je crois que je me suis endormie dans ton lit. Pardon."

Joignant l'acte à la parole, la brune retira les couvertures de ses jambes et se leva. La situation était un peu gênante, quand même...

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://britannia.leforum.cc/index.php
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Sam 8 Déc - 22:14

Kei, rentrant dans la chambre, ne portait pas trop attention à ses alentours vu qu'il était à moitié endormi, il s'était lancé sur son lit pour se rendormir. Bien sur, en voyant la bosse, Kei pensait que ce n'était qu'un oreiller ou un truc de même en regardant juste d'un oeil. Quand il termina par atterrir sur son lit, il ne se rendit pas conte au début que c'était une personne. La première chose qu'il sentait c'était quelque chose de mou sur sa figure. Bien sûr étant donné que Kei ne pensait qu'à dormir, il pensait atterrir tête première sur un oreiller, mais ce qu'il avait atterrit sur était la poitrine de la jeune femme qui s'était faufilé dans son lit.

Étant trop fatigué pour s'en rendre conte de se fait, il continua sa sieste su l'étrangère. De toute manière, ça ne pouvait être une fille, le dortoir des filles étaient de l'autre côté. Au moins, jusqu'à ce qu'il entend une voix non familière avec un accent ne venant pas des alentours de l'école ou du pays en provenance d'en dessous de lui.

"Je n'ai jamais détesté qu'un corps masculin soit au dessus du mien... Mais je préfère être prévenue, en fait."

Il se leva légèrement, en pensant que c'était sûrement Kenji qui voulait faire une farce à Kei, vu qu'il avait débarqué hier sans l'avoir prévenu. C'était peut-être de même que les gens donnait la bienvenu au nouveau ici. Se trouver une excuse pour rentrer dans la chambre d'un nouveau et de passer la nuit pour que le lendemain il fasse à semblant d'être une fille pour donner soit la trouille au nouveau ou lui faire draguer la soi distante fille pour terminer par dévoilé que c'était un gars après tout, donnant une blague nul sur l'homosexualité.

Trouvant cela drôle comme idée, ses pensées se mis en marche et il se réveilla peu à peu par l'évènement qui vient de se passer.

"Je crois que je me suis endormie dans ton lit. Pardon."

Bizarre, même si ce n'était qu'une farce, Kei trouvait que Kenji est allé loin pour changer sa voix pour que se soit très féminine. Elena allait enlever les draps pour débarquer du lit, mais juste au moment que cela arrive, Kei pris la couverture de pleine force et balança le tout hors du lit et cloua la personne pour dévoiler se qui se cachait sous ce dernier et ne pas laisser fuir. Par surprise, une jeune femme se trouva en dessous de lui. Il l'observa, surpris par ce qu'il a trouvé et après un peu de temps, il sortit:

"Wow. C'est trop réussi ton truc! C'est un masque que tu porte? Il à l'air bien trop réel. Et une perruque aux cheveux roses? Quand même. Je crois que c'est un peu de trop. Je veux dire si tu veux essayer de faire à semblant d'être une fille, pourquoi mets-tu de quoi de si évident!" , continuant à observer comment la farce était trop bien réussi, il remarqua de quoi de plus. "Ouuuah! Je sais que tu essaies d'être ailleurs, mais tu ne crois pas que tu as un peu abusé au niveau de la poitrine?"

Kei continua à bombarder "Kenji" de question tout en étant très insensible aux questions qu'il posait.

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Takishima

avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 58
Age : 28
Autre Compte : Shirayuki Sawada
Classe/Profession : Lycéenne 1ère année
Amour : Coeur (difficile) à prendre.
Date d'inscription : 21/10/2012

Feuille de Personnage
Club : Art - Photographie
Option: Aucune
Instrument & Sport favori: Piano - Vélo

MessageSujet: Re: Chambre 08   Sam 8 Déc - 22:28

La situation devint encore plus gênante quand le nouveau venu empêcha Elena de se relever et la fixa, juste au dessus d'elle, son poids sur elle. Si quelqu'un rentrait dans la chambre maintenant, il ne se poserait même pas de question et dirait que les deux jeunes gens allaient passer un bon moment...
Mais c'était faux.

Les yeux ambre d'Elena s'écarquillèrent quand celui qui la surplombait de son poids retira les couvertures.


"Wow. C'est trop réussi ton truc ! C'est un masque que tu porte ? Il à l'air bien trop réel."

Quoi ?

"Et une perruque aux cheveux roses ? Quand même. Je crois que c'est un peu de trop."

Hein ?!

"Je veux dire si tu veux essayer de faire à semblant d'être une fille, pourquoi mets-tu de quoi de si évident !"

Complètement à la rue, l'américaine fixait son vis-à-vis de ses yeux écarquillés, sans comprendre. Dans quel monde il vivait celui-là ? Il comptait rester là longtemps ?

"Ouuuah ! Je sais que tu essaies d'être ailleurs, mais tu ne crois pas que tu as un peu abusé au niveau de la poitrine ?
- Quoi ?!"


Ne s'étant absolument pas attendue à une remarque de cet acabit, la jeune femme se sentit rougir.
Le visage cramoisi, elle fixa les yeux de l'étrange arrivant, essayant de suivre sa logique.


"Attends... tu crois que c'est une blague ? Qui veux-tu que je sois ? Je suis réellement une fille !"

Quelle galère... Pensait-il qu'elle était Kenji ? Pour quelle obscure raison l'étudiant se serait déguisé en femme ? De plus, elle avait les formes pour prouver qu'elle était une femme, non ?
N'avait-il pas remarqué les différences de taille, forme du visage ? Le fait qu'Elena ne portait ni maquillage, ni lentilles - pour changer la couleur des yeux ?

Il fallait qu'elle sorte de là. Qu'il descende de sur elle et qu'ils s'expliquent... avant que quelqu'un n'entre et ne se méprenne.

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://britannia.leforum.cc/index.php
Kenji Hanson

avatar

Féminin Scorpion Rat
Nombre de messages : 41
Age : 20
Autre Compte : Yuki Kuran
Classe/Profession : Terminale L ciné *O*
Amour : Pas vos affaires :)
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Musique
Option: //
Instrument & Sport favori: Guitare & Chant

MessageSujet: Re: Chambre 08   Sam 8 Déc - 23:58

Kenji n'avait pas vraiment beaucoup dormis cette nuit, tout d'abord, sa nouvelle amie, Elena avait réussi à le rejoindre dans la chambre et ils avaient tous les deux parlé durant une bonne partie de la nuit, puis elle avait finit par s'endormir dans le lit du bas et, Kei ne refaisant toujours pas surface, le brun était allé se coucher à son tour. Ensuite, il c'était réveillé tôt, en sueur après un énième cauchemars. Ce n'était pas grand chose, juste une variante de ceux auquel il avait droit tous les soirs, mais ça avait suffit à le perturber au point où il n'ai plus vraiment envie de se recoucher. Le soleil ne c'était pas encore levé mais le jeune homme avait désespérément besoin de se changer les idées. Laissant Elena, qui semblait, elle, parfaitement bien dormir, il était donc sortit prendre une deuxième douche, froide cette fois, puis, c'était déniché un distributeur de café en bas du dortoir.

Il devait bien s'être écoulé une heure depuis qu'il était sortit de la chambre puisse qu'en passant devant une fenêtre, son café brûlant à la main, il remarqua que le jour commençait à pointer.
Même si il c'était habillé après sa douche, il lui restait encore son sac à préparer et il devait encore étudier le plan du lycée qu'on lui avait remis la veille, sans compter qu'une partie de ses affaires et son colocataire avait mystérieusement disparu de la circulation... Il décida donc de retourner dans la chambre, histoire d'arriver l'heure en cours pour la première fois de sa vie.

Sirotant tranquillement son café il se rendit à son étage, poussa la porte et...recracha d'un coup sa dernière gorgée.
Son très cher colocataire avait apparemment décidé de ré apparaitre...Pour profiter de l'adorable compagnie d'Elena. En effet, tout les deux étaient allongés à terre, Kei sur Elena, encore empêtrée dans les draps du lit, rougissante.
En premier lieu, comme toute personne normale face à se genre de situation, Kenji pensa évidemment qu'ils avaient décidés de s'offrir une petite partie de plaisir en son absence. Bien que profondément agacé, et quelque peu vexé, il devait l'admettre, qu'Elena lui ai préféré ce timbré de Kei cela ne le dérangeait pas plus que ça de les avoir surpris...En revanche il y avait un certain détail qui le chiffonnait...

"Hum Hum ! Excusez moi de vous interrompre mes tourtereaux, commença t'il sur un ton calme et poli, mais, et il semblerait que vous l'ayez oublié...Vous vous trouvez ici dans ma chambre. Et même si vous êtes totalement libre de vos actes je vous prierait de ne pas salir mon parquet de cette façon. Je tiens à pouvoir rentrer de nouveau dans cette chambre sans avoir à me repasser cette épisode dans ma tête..."

Il ravala de nouveau une gorgée de café avec tranquillité, enjamba les deux individus et s'installa de nouveau sur le lit du bas. Après un court moment de silence, il releva la tête vers eux toujours aussi calmement et déclara.

"- Alors vous comprendrez, que je vous prie de quitter immédiatement cette chambre tout les deux et de ne PLUS Y METTRE LES PIEDS !"

Il avait commencé avec douceur pour finir en criant. Se relevant d'un coup, il posa son verre sur la table de nuit, faisant gicler une partie de son café par terre.

"- DE-HORS !"


____________________



- Gné ?

Citation :


Cadoo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Mar 11 Déc - 19:48

"Attends... tu crois que c'est une blague ? Qui veux-tu que je sois ? Je suis réellement une fille !"

Les premiers mots que Kei entendit depuis qu'il avait cloué "Kenji" sur le sol. Il avait observé que le "jeune homme" était belle et bien différent du Kenji qu'il avait vu la nuit passé. Mais bien sûr, il a vu Kenji que pour quelques instants, alors les caractéristiques de Kenji n'avait pas encore étaient bien enregistré dans sa mémoire. Vu de taille tout seul, la personne en dessous de lui avait l'air plus petite en terme de taille comparé à ce que Kei se rappelait. La logique de Kei lui dit alors que quand Kenji était rentré dans la chambre, il portait des baskets. La personne n'en portait pas. Ce qu'il se rappelle avoir lu aussi, c'est que quand les gens prennent une douche chaude, ils ont tendances à rapetisser un peu. C'était une explication complètement valable sur le pourquoi "Kenji" était plus peite que Kenji. Aussi, le masque avait déjà l'air bien trop réel même sans le maquillage, mais ce qui pris Kei par surprise était le fait que le "visage" de "Kenji" devenait rouge. Kei se précipita tout de suite sur le visage de sa victime et observa avec des yeux passionné:

-"UWAAAAAH!!!! Comment fais-tu ça!", dit Kei. "J'avais déjà vu des masques qui ont l'allure complètement réaliste, mais jamais n'ai-je vu un qui pouvait rougir

Kei essaya de trouver comment était ce possible qu'un masque pouvait faire ce changement au niveau des joues. Il conclut que le matériel utilisé pour le faire était d'un type spécial, comme dans "Metal Gear", là ou la clé change de forme dépendant de la température. Le matériel avait peut-être une couleur normal quand il est chaud, raison pourquoi "Kenji" était en dessous des couvertures. Et le fait que le contact avec l'air froid de la pièce changea la couleur des joues du masque. Pour tester cette logique, Kei pris son doigt et l'enfonça légèrement sur la joue d'Elena. Il pensait qu'en faisant ceci, la chaleur causé par le contact et l'enfoncement d'un corp chaud, transferrera un peu de chaleur à l'endroit appuyé. Surprise! Là où il a enfoncé était redevenu blanc pour un bref moment. Succès! Kei avait trouvé le mystère du masque qui peut rougir! Comme un enfant découvrant quelque chose de nouveau, il s'allongea sur "Kenji" et s'amusa à constamment appuyer sur les joues pour continuer son délire et essayer de deviner quel matériel a été utilisé pour faire le masque au complet.

Et d'un coup, la porte s'ouvrit et dévoila Kenji de l'autre côté. Kei, tout en restant positionné sur Elena, tourna la tête pour voir qui s'était introduit dans la chambre et eu une grosse surprise! C'était un autre Kenji! Kei essaya de comprendre pourquoi est-ce que Kenji serait à la porte, en train de parler, si Kenji était en dessous de lui.

"Hum Hum ! Excusez moi de vous interrompre mes tourtereaux, commença t'il sur un ton calme et poli, mais, et il semblerait que vous l'ayez oublié...Vous vous trouvez ici dans ma chambre. Et même si vous êtes totalement libre de vos actes je vous prierait de ne pas salir mon parquet de cette façon. Je tiens à pouvoir rentrer de nouveau dans cette chambre sans avoir à me repasser cette épisode dans ma tête..."

Kei n'avait pas vraiment porté trop attention à ce que Kenji lui disait, mais il était plutôt perdu dans ses pensées pour trouver une explication à cette situation. C'est alors, pendant que Kenji se dirigea vers le lit que Kei commença à regarder partout autour de la chambre en se relevant de sur Elena et à inspecter les murs. Vu comme ça, c'était clair que Kei ne portait vraiment pas attention sur le discoure de Kenji. Kei était entrain de prouver à lui même que la théorie qu'il avait trouvé été possible.

"- Alors vous comprendrez, que je vous prie de quitter immédiatement cette chambre tout les deux et de ne PLUS Y METTRE LES PIEDS !"

La théorie que Kei avait terminé par deviner était le fait que le "Kenji" qu'il avait embarqué dessus était belle et bien le vrai Kenji. Mais pour pouvoir expliquer l'apparition de l'autre Kenji, Kei se dit que la Neko Academy était une académie, pour devenir une académie et devenir si grand et survivre aussi longtemps, il doit y avoir beaucoup de budget pour l'établissement scolaire. Qui sait, ce n'était peut-être pas juste la zone scolaire que le budget sur. Mais peut-être aussi sur de la technologie avancé. Kei avait lu dans des livres que le monde extérieur ont essayé de faire des avancements dans certaines technologie et Kei se dit que sa chambre en possédait surement une pour pouvoir expliquer l’apparition de deux Kenji.

"- DE-HORS !"

À ce moment, Kei pris un oreiller qui avait tombé à terre quand il avait cloué "Kenji" à terre et la lança fortement sur le Kenji du lit. L'explication que Kei avait, c'était que le fait que Kei avait deviné que Kenji voulait lui faire une farce et qu'il avait attrapé "Kenji", Kenji voulait sûrement pousser la farce encore plus loin pour s'assurer que Kei tombe dans le panneau. Le Kenji de la porte était un hologramme. C'était la seul explication possible. L'oreiller était un test pour voir s'il allait passer à travers. Kei dit alors, au même moment qu'il lança l'oreiller:

"Hehe, tu croyais pouvoir m'avoir avec une technologie aussi avancé? Je suis beaucoup plus bien-informé que tu le pense! Et ce n'est pas un hologramme qui va m'avoir!"

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Takishima

avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 58
Age : 28
Autre Compte : Shirayuki Sawada
Classe/Profession : Lycéenne 1ère année
Amour : Coeur (difficile) à prendre.
Date d'inscription : 21/10/2012

Feuille de Personnage
Club : Art - Photographie
Option: Aucune
Instrument & Sport favori: Piano - Vélo

MessageSujet: Re: Chambre 08   Jeu 13 Déc - 16:16

Elena resta à fixer celui qui était positionné sur elle, les joues rouges. Il ne comptait pas descendre ?
Contre toute attente, la jeune femme le vit poser un doigt sur sa joue et appuyer. Fermant un oeil, l'américaine laissa échapper une légère exclamation de douleur : il fout quoi, là ?
Se penchant encore plus sur son visage - la faisant ainsi écarquiller les yeux et rougir un peu plus -, l'étudiant semblait fasciné :


"UWAAAAAH !!!! Comment fais-tu ça ! J'avais déjà vu des masques qui ont l'allure complètement réaliste, mais jamais n'ai-je vu un qui pouvait rougir !"

Que... que... Quoi ?
Avant que la brune n'ait le temps de comprendre, le jeune homme aux cheveux argentés l'attaqua de nouveau de ses deux mains, appuyant aléatoirement sur ses joues. Fermant un oeil à tour de rôle, selon la joue sur laquelle Kei appuyait, Elena se débattait : à quoi il jouait, à la fin ? Si c'était une technique de drague, c'était raté !
C'était une blague, non ? Il ne pouvait tout de même pas croire qu'elle était Kenji ? Un peu de bon sens, que diable !

Les yeux ambrés d'Elena se tournèrent vers la porte quand celle-ci s'ouvrit, laissant apparaître un Kenji qui en recracha sa gorgée de café. De mieux en mieux...
Si elle avait pu disparaître, l'américaine l'aurait fait.

Et ce gars qui ne bougeait pas !


"Hum Hum ! Excusez moi de vous interrompre mes tourtereaux, mais, et il semblerait que vous l'ayez oublié...Vous vous trouvez ici dans ma chambre. Et même si vous êtes totalement libre de vos actes je vous prierait de ne pas salir mon parquet de cette façon. Je tiens à pouvoir rentrer de nouveau dans cette chambre sans avoir à me repasser cette épisode dans ma tête..."

Aaaah, la honte ! Mais ce n'était pas ce qu'il croyait ! Il fallait que Kenji l'aide et enlève ce mec, au lieu de croire empiéter sur sa vie sexuelle ! Pensait-il réellement qu'elle allait coucher avec un mec qu'elle venait de rencontrer ? Dans sa chambre ?

Enjambant Elena et son agresseur, l'anglais pris place sur le lit, l'air un peu moins calme.
Enfin, son colocataire se releva et Elena pu se mettre assise ! Se frottant les joues pour faire passer les picotements que ce taré avait provoqués, l'américaine ouvrit la bouche pour s'expliquer mais son nouvel - et peut-être bientôt ancien - ami fit plus rapide :


"Alors vous comprendrez, que je vous prie de quitter immédiatement cette chambre tout les deux et de ne PLUS Y METTRE LES PIEDS !"

La voix qu'Elena avait connue calme monta en intensité et finit dans un cri. Écarquillant de nouveau les yeux, l'américaine le fixa : il prenait ça bien à coeur...
Un sursaut la secoua quand Kenji claqua son café, renversant quelques gouttes - la violence lui avait toujours fait un peu peur...


"DE-HORS !"

L'angoisse plutôt visible sur son visage, Elena fixait Kenji. Secouant la tête, elle tâcha de se reprendre quand elle vit un oreiller passer devant elle et entendit la voix du colocataire étrange :

"Hehe, tu croyais pouvoir m'avoir avec une technologie aussi avancé? Je suis beaucoup plus bien-informé que tu le pense! Et ce n'est pas un hologramme qui va m'avoir !
- What ?!"


Ce fut naturellement dans sa langue natale qu'elle s'était étonnée.
Non... il ne croyait tout de même toujours pas qu'elle était l'anglais ? C'était une blague, là ? Et il ne venait pas de lancer un oreiller sur un mec déjà en colère afin de vérifier qu'il ne s'agissait pas d'un... hologramme ?!
La veille, quand l'anglais lui avait parlé de son camarade de chambre, la jeune femme pensait qu'il exagérait... mais non, il était vraiment idiot, en fait ?
Non... il devait y avoir un explication rationnelle...

Crispée, Elena attendit l'impact.

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://britannia.leforum.cc/index.php
Kenji Hanson

avatar

Féminin Scorpion Rat
Nombre de messages : 41
Age : 20
Autre Compte : Yuki Kuran
Classe/Profession : Terminale L ciné *O*
Amour : Pas vos affaires :)
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Musique
Option: //
Instrument & Sport favori: Guitare & Chant

MessageSujet: Re: Chambre 08   Lun 24 Déc - 0:39

Pour commencer, les deux amants le fixèrent. Kei avec un air concentré, Elena semblant terriblement gênée. Puis Kei se décida à agir, pas vraiment comme le brun l'avait espéré...En effet son adorable et bien aimé colocataire ramassa tout simplement un oreiller et...le lui-lança à la tête tout en disant :

"Hehe, tu croyais pouvoir m'avoir avec une technologie aussi avancé? Je suis beaucoup plus bien-informé que tu le pense! Et ce n'est pas un hologramme qui va m'avoir !


Les dires de Kei auquels il ne compris pas un traitre mot, pour ne pas changer, furent suivis presque simultanément par un "What ?!" d'une Elena visiblement complètement dépassée par la situation et de l'impact de l'oreiller qu'il se prit en pleine figure, trop choqué pour l'esquiver.

Une personne intelligente, d'un naturel calme et compréhensif...Bref un étudiant normal aurait sans doute passé au delà de cet oreiller - qui ne lui avait évidemment pas fait de mal - pour tenter de mieux comprendre la situation. Mais le brun avait déjà très peu dormit, et pas vraiment digéré le comportement exaspérant de son colocataire la nuit dernière ainsi que sa disparition, sans compter le fait qu'il n'était pas vraiment dans ses habitudes de se laisser prendre un oreiller sur la tête et ce, par qui que ce soit.

C'est pourquoi, clignant d'abord des yeux, quelque peu surpris, Kenji finit par ramasser l'oreiller qui avait rebondit, se dirigea avec le plus grand calme - du moins en apparence - vers son envoyeur, tendit le bras devant lui, et...entrepris d'étouffer cet espèce d'abrutis avec.

Une fois qu'il estima que le fou avait suffisamment mangé son oreiller comme ça, il finit par le lâcher pour se tourner vers Elena.

"- Je ne comprend pas vraiment ce qu'il t'a pris mais peu importe. J'ai l'intention d'aller finir ma nuit quelque part en ville mais j'aimerais régler quelques trucs dans ma chambre avant alors si tu pouvais sortir ça m'arrangerai. On aura qu'à parler de tout ça...plus tard."


Lorsque Kenji dormait mal, il ne valait mieux pas l’énerver. En réalité, il ne valait mieux pas lui parler tout court. N'ayant pas vraiment envie de se disputer avec la seule personne ayant l'air d'une amie pour lui et sachant cela, le brun préféra ne pas en dire d'avantage et se retourna pour s’intéresser au contenu de sa valise.


____________________



- Gné ?

Citation :


Cadoo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Sam 5 Jan - 0:44

Kei fit surpris quand l'oreiller ne passa pas à travers l'hologramme. Essayant de comprendre son erreur, il réfléchit un peu pour voir où est-ce qu'il a pu bien se tromper. La fille à côté de lui serait-elle belle et bien une vrai personne? Est-ce que le délire de Kei était allait aussi loin jusqu'à se tromper de logique complètement?

"Je pensais que la science était plus avancé ici et que les hologrammes existaient déjà rendu ici. Je suis sincèrement déso---"

À se moment là, Kenji lui avait fait manger l'oreiller et lui couper le souffle. Pendant se petit manque d'air, Kei réfléchit un peu Non, ça ne faisait pas de sens qu'il soit complètement à côté de la plaque. Juste avant de pouvoir s'excuser, une nouvelle théorie survint de la tête de Kei. Une autre théorie possible qu'il avait vu sur les nouvelles du Japon. Gardant en tête que Kei aurait pu avoir tort, il se décida tout de même tester ça nouvelle théorie mais en essayant d'être moins intense qu'il aurait fait, s'il n'hésitait pas du fait que la personne devant lui et bien Kenji. Kei sorti de la chambre et se dirigea autre part.

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elena Takishima

avatar

Féminin Gémeaux Serpent
Nombre de messages : 58
Age : 28
Autre Compte : Shirayuki Sawada
Classe/Profession : Lycéenne 1ère année
Amour : Coeur (difficile) à prendre.
Date d'inscription : 21/10/2012

Feuille de Personnage
Club : Art - Photographie
Option: Aucune
Instrument & Sport favori: Piano - Vélo

MessageSujet: Re: Chambre 08   Mar 8 Jan - 16:20

Ce fut sans même tenter de l'esquiver que Kenji reçut l'oreiller en pleine figure. Il se leva et Elena fit de même, avec un léger mouvement de recul : qu'allait-il se passer, maintenant ?
Ce fut étrangement calme que l'anglais se dirigeait vers son colocataire, l'oreiller coupable à la main. Légèrement paniqué, l'étrange compagnon de chambre de Kenji sembla - enfin ! - réaliser la situation et tenta de s'expliquer, en parlant d'hologrammes ? Eh bien...
Mais il n'eut guère le loisir d'arriver au bout de ses excuses que l'anglais lui posa brutalement le coussin sur le visage, tentant de l'étouffer. Les yeux écarquillés, Elena les fixait, silencieuse : autant ne pas se mêler à ça...

Une fois qu'il avait certainement estimé que son camarade de chambre en avait assez, Kenji se tourna vers la jeune femme :


"Je ne comprend pas vraiment ce qu'il t'a pris mais peu importe. J'ai l'intention d'aller finir ma nuit quelque part en ville mais j'aimerais régler quelques trucs dans ma chambre avant alors si tu pouvais sortir ça m'arrangerai. On aura qu'à parler de tout ça...plus tard."

Mi-gênée, mi-perdue par toute cette situation, l'américaine se contenta de hocher la tête et, quand elle tourna les yeux vers la porte pour sortir, comme le lui avait conseillé son - elle l'espérait toujours - ami, elle vit Kei sortir sans un mot : où allait-il ?
Les sourcils légèrement froncés, Elena désigna la porte du doigt en se tournant vers l'anglais.


"Il s'en va. Tu ne vas pas le suivre pour comprendre ?"

Quel bordel ! Elle qui pensait que sa vie au Japon commençait de manière lisse et sans bavure... c'était avant de rencontrer ces deux-là !



[HRP : Décidément ! J'ai du mal avec les RPs en ce moment x_x Mais me voilà o/ Pardon, pardon T_T]

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://britannia.leforum.cc/index.php
Kenji Hanson

avatar

Féminin Scorpion Rat
Nombre de messages : 41
Age : 20
Autre Compte : Yuki Kuran
Classe/Profession : Terminale L ciné *O*
Amour : Pas vos affaires :)
Date d'inscription : 14/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Musique
Option: //
Instrument & Sport favori: Guitare & Chant

MessageSujet: Re: Chambre 08   Sam 9 Fév - 18:26

Kei sembla un instant sur le point de dire quelque chose, mais aucune excuses ne sortirent de sa bouche. Au grand dam de Kenji qui se demanda sérieusement si il avait apprécié de se faire étouffer à coup d'oreiller, après tout, avec son colocataire, il fallait s'attendre à tout...

Mais celui-ci ne sembla étonnamment pas repartir dans un énième délire. En fait, il se contenta de leur passer devant le nez comme si ils n'existaient pas et de quitter la pièce. Pour se rendre où, ça,...il l'ignorait. Mais au moins il était débarrassé de cet encombrant problème.

"Il s'en va. Tu ne vas pas le suivre pour comprendre ?"


La question d'Elena rappela à Kenji pourquoi il se trouvait là au départ. Une partie de ses affaires étaient toujours porté disparue et il avait bien l'intention de les retrouver. La perspective d'avoir à suivre Kei ne l'enchantait guère mais il n'avait pas vraiment le choix.

"Si, t'as pas tord...D'autant plus que les affaires dont j'ai besoin, maintenant que tu le dit, je viens de me souvenir que c'est lui qui les a..." répondit-il.

Devant le regard perdu et gêné de sa nouvelle amie, il s'aperçut alors qu'il ne c'était pas vraiment montré sous son meilleur jour jusque là et avait peut-être été un peu trop loin. Radoucissant le ton, il lui offrit un très léger sourire.

" - Ca te dérangerai de me donner un coup de main si tu n'as pas trop de choses à faire pour le moment ? Je n'ai pas spécialement envie de lui courir après dans toute l'école ... Si tu viens ça deviendra peut-être un peu moins ennuyant. Tu pourrais me raconter comment vous en êtes arrivés là en chemin."


Sans attendre la réponse, il partit fouiller dans ses affaires restantes et y récupéra une veste qu'il jeta sur ses épaules.

____________________



- Gné ?

Citation :


Cadoo :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Akiyama

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Autre Compte : Aucun
Date d'inscription : 21/11/2012

Feuille de Personnage
Club : Sport
Option: Aucun pour le moment
Instrument & Sport favori: Piano/chant - Tennis/Arts martiaux

MessageSujet: Re: Chambre 08   Mar 10 Sep - 18:34

Après avoir sorti de la chambre, Kei se demandait où il pourrait trouver ce qu'il avait besoin pour prouver son point de vue sur Kenji. Il se dirigea tout d'abord vers la cuisine du dortoir. Il pensait peut-être trouver ce qu'il cherchait là. Rendu dans la cuisine, il ouvrit le bas du lavabo pour voir si il peut trouver son item. Ne pouvant pas le trouver, il commença à avoir un creux. C'était le début de la journée et il n'avait pas encore mangé depuis la journée d'avant, alors il s'est décidé de fouiller dans le frigo partagé dans le dortoir des garçons. Il l'ouvrit et ne trouva rien de son goût. Ses yeux se misent a balader et observer les moindres recoin du frigo et terminèrent à s'atterrir sur un machin vert dans le fond du frigidaire. Avec un peu d'observation, Kei s'est dit que c'était surement quelque chose que personne ne voulait manger étant donner que sa ressemblait à des légumes. Il se rappelait comment sa sœur n'aimait pas trop les manger, c'était sûrement le même pressentiment que les étudiants de son nouvel école avait envers les légumes que sa sœur. Il décida de juste le prendre et de l'avaler, histoire d'avoir quelque chose dans le ventre pour ne pas aller en cours avec le ventre vide. Il ferma le frigo et se remit à continuer sa quête. Il se dirigea vers la fin du couloir et trouva le placard du concierge. Il trouverait sûrement ce qu'il cherchait là! Il ouvrit la porte et trouva un seau. Il le regarda et décida de le prendre, ça devrait faire pour le moment. Il retourna par la suite vers la cuisine et mis le seau dans l'évier et ouvrit le robinet pour remplir le seau d'eau froide.

____________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre 08   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre 08
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis
» A PLATEFORME ALTERNATIVE SEMBLE EMPÊCHER L'INITE DE CONTROLER LA CHAMBRE BASSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
~ Neko Academy ♫ :: Hors des cours :: Les dortoirs :: Dortoir des garçons-
Sauter vers: